NEMA-CO
Coucou, et bonne fêtes de fin d'année

Tu es actuellement en train de te connecter.
Je te souhaite un bon jeu <3

Kiara-Trodai.P l'admin

NEMA-CO


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gouvernement Lampy

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Gouvernement Lampy   Lun 14 Fév - 9:22


_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Mar 15 Fév - 18:00

Partir avait été plus dur que je ne l'aurais pensé.
Après avoir préparé mon sac, et m'être habillée pour le voyage, j'étais allée voir mes amis.
Mon frère se trouvait dans sa chambre. Quand j'étais entrée, Liander s'apprêtait à partir. Mon frère voulait encore me dissuader de partir, mais il ni arriva pas. Quoique j'avas bien envie de rester auprès de mes amis. Au fil des minutes Kirane avait changé de tactique et insistait pour m'accompagner. Me rendant compte qu'il allait me faire craquer, je mis fin à notre conversation, l'embrassa et partit.
Avec Châan cela avait été plus simple. Elle dormait, je m'étais donc assise au pied de son lit et lui avait pris la main. Dans un élan de culpabilité je lui avait tout raconté: Ma mission, que je ne reviendrais peut être pas.
De toute façon elle dormait. Au bout de plusieurs minutes je m'étais levais, j'avais déposé un baiser sur sa joue et j'étais partis sans bruit.
Dans le couloir j'étais tombée nez à nez avec Jamie. Je n'avais pas du tout envie de le voir, je n'aurais su dire pourquoi. Mais Jamie en avait décidé autrement et m'avais plaqué contre le mur, m'embrassant. Mais je luttais. Je n'avais pas du tout envie de coucher avec lui, pas maintenant. Alors je lui avait envoyé mon pied dans son tibia et cela avait eu l'effet recherché. Il s'était plié et avait grogné. J'avais profité de se moment pour m'enfuir en courant.

Maintenant, je me trouvais à plusieurs lieu de l'Académie, perché sur Noste et j'avais envie de faire demi tour.
Un bourdonnement vint me chatouiller l'esprit et je claquais ma langue d'énervement. Encore Jamie qui voulait que je lui ouvre mon esprit, mais mes barrières étaient remontées au maximum, je n'avais aucune envie de lui parler, peut être plus tard. C'est donc seul que je continuais ma chevauché.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Mer 16 Fév - 3:12

Bon, on ne fait plus le temps ensemble, le temps que vous êtes parties, hein? ça sera plus simple, je pense ;)

Je m'occupe du temps de l'Académie, et vous vous faites comme bon vous semble, comme ça on s'embêtera pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Jeu 17 Fév - 18:41

Cinq jours.
Cinq jours que je chevauchais inlassablement à travers landes et plaines, m'arrêtant pour manger et dormir. Je ne m'arrêtais pas plus que necessaire voulant arriver vite et pouvoir vite rentrer chez moi. Mes amis me manqué, tellement.
Ces cinq jours n'avaient pas arrangés les choses. Je n'avais toujours pas parlé à jamie. J'étais trop en colère contre lui, et puis à vrai dire je ne savais plus très bien ce que je ressentais pour lui. Je préférais donc attendre d'être rentrée et de voir si cela s'améliorait.
En plus pour agraver mon énervement, je n'avais pu me rafraichirque deux fois et j'avais chaud, je transpirais, mes cheveux étaient emmélés, et je ne rêvais que d'une chose, une bonne douche.
Noste se portait mieux. Heureux de pouvoir se balader, malgrès la fatigue qu'il ressentait.

Trois heures plus tard enfin, la forteresse Lampy était en vue.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Ven 18 Fév - 22:51

Quand je me réveillais, tout étais confus. Je m'attendais à me réveiller dans mon lit à l'Académie, mais au lieu de ça, je me retrouvais dans un immense lit à baldaquin, aux draps blanc et rouge.
Je me levais, trop vite aparement et ma tête me tourna, mais d'un coup tout me revins. Mon arrivé, ici. J'avais était acceuillit, trop bien, aucune méfiance des gens, ce qui m'avait parut bizarre. On m'avait installé dans une grande suite digne des gens les plus fortuné, jusque là tout avait été normal, mais au diner du soir on m'avait placé près, trop près du Prince. Le Prince?! Je l'avais pourtant cotoyé toute la soirée mais je n'arrivais pas à me souvenir de son visage. Étrange... Et après? Après tout était confus. Comment m'étais je retrouvée dans ma chambre? Et avec ce mal de tête? Je n'avais pourtant pas assez bu pour être saoul.
Étrange, je me promis d'enquêter.


(Vas faire à manger continue after! ;) ]

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Sam 19 Fév - 20:42

Après quelques minutes, je me levais délicatement de mon lit pour éviter le mal de tête et je me dirigeais vers une pièce adjacente à ma chambre. Une salle de bain. Exactement ce que je cherchais. La salle de bain aussi était luxueuse. Le lavabo et la baignoire était en ivoire, avec des détaille en or, de-ci de-là. La pièce était clai, grâce au deux immenses fenêtre dont elle était doté.
J'entrepris de me déshabillé et je me glissais dans la baignoire.
Quand je fus propre je m'en roulais dans une grande serviette en lin, d'un blan immaculé. Je me dirigeais vers le lavabo, ou était posé un peigne et j'entrepris de me brosser les cheveux. Mais mon reflet m'arrêta.
J'etais blonde. Blonde et non brune. Pourquoi? Mais bien sûr j'avais changé d'apparence. C'était obligatoire pour ma sécurité. Je reportais mon attention sur mon reflet et cherchais les différences. Des cheveux blond ondulé qui tombaient en cascade sur mes épaules, un nez légèrement aristocratique, des yeux dn amande d'un bleu, comme d'un ciel orageux. Les différence entre ma vraie apparence et celle ci s'arretaient là.

Quand je sortis de ma chambre, j'avais revêtue une robe confortable mais assez richement paré pour le lieu où je me trouvais.
Je me dirigeais vers la salle où j'avais mangé hier soir, croisant des regards curieux qui me détaillés.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Dim 27 Fév - 8:17

-...Vous avez dit nous venir d'où, déjà, Mademoiselle...Speranzia?
-De Nèkènec, Colonel Grey. Répondis je poliment, en sursotant légèrement.

Ma voix m'avait encore surprise. Je l'avais elle aussi changée et elle était désormais plus grave et plus sensuelle.
Cela faisait bien une demi heure que j'étais attablée, à la gauche du Colonel Grey, un lampy grand et maigre, avec un nez légèrement busqué et une moustache brune. C'était un homme fort cultivé et d'un grand charme pour discourir, je ne m'ennuyais donc point. Il m'avait déjà présenté nombre de personne, dont Madame De Pompaly -Une petite femme rondelette mais pas trop, aux cheveux chatain, coupé au niveau des épaules. Aux lèvres finie et au yeux marron.- et Monsieur De Standy -Un grand homme, mince et musclé. Les traits fin et gracieux et les cheveux blond très clair. Je ne lui donnait pas plus de 25 ans. encore attablés avec nous et avec qui nous bavassions gaiement.

-Je ne savais pas qu'ils avaient de si jolies ambassadrice, je pense que je vais partir visiter votre charmante ville Mademoiselle. Me Lança Monsieur De Standy, avec un sourire enjoleur.
-Trévor! Le gronda gentiment Madame De Pompaly. Voyons, que dirait Madame votre épouse si elle...
-Madame avec tout le respect que je vous dois, Madame mon épouse n'a pas à savoir et même si elle savait elle se doit de s'en accomoder. Je pense honorer suffisament sa couche. Lui répondit il durement

Aucun humour, ce Trévor notais je, mais si il s'interessait à moi, ce serait bien de faire de même. Car de une il ne m'avais pas l'air à être homme à abandonner sans avoir eu ce qu'il voulait. Et de deux parceque se serait un moyen de me raprocher du Prince.
Je lançais un regard à ma compagne, et vis qu'elle regardait son assiette, les traits décomposés.

-Madame de Pompaly, j'ai entendu dire que vous aviez de fabuleux jardins. Cela vous ennuierez de me les faire visiter?

-Oh! Fit elle, ravie. Pas du tout, j'en serais même honoré. Colonel Grey, permettez nous de prendre conger.

-Mais bien sûr, Mesdames faites. Nous nous reverrons ce soir, au diner.

Madame De Pompaly, me prit par le bras. Et c'est bras dessus, bras dessous que nous quittâmes la salle, en bavardant gaiement.


En deux heures j'avais appris toute la vie de ma compagne, Marie-Louise De Pompaly et elle était maintenant en train de me rapporter la vie des habitants du château.
Marie-Louise, était une femme fortement agréable et de bonne compagnie. Elle aimait tellement parler, une vraie pie, mais je me faisais un plaisir de l'écouter. Marie-Louise était donc une jeune veuve de 32 ans, son mari avait été tué lors d'un duel et elle était sans enfants. Elle habitait au palais, mais elle avait une maison en ville.

J'aimais vraiment beaucoup cette contrée, le paysage de montagne mais avec la verdure resplendissante et le bavardage gaie de ma compagne, me rendait heureuse et je ne me sentais plus seule, ni triste.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Lun 28 Fév - 1:43

fini, regarder post avant

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Lun 28 Fév - 4:50

J'aiiime (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Sam 5 Mar - 6:53

J'étais mal à l'aise au milieu de tous ces gens que je ne connaissais pas et qui pourtant se pressaient tous vers moi, me saluant poliment, me proposant un verre, ou encore me racontant un des derniers ragots croustillant. Heureusement l'adorable Marie-Louise De Pompaly était à mes côtés et se chargait de me présenter tout ce beau monde.

Quand enfin nous fûmes enjoint à nous mettre à table, il était tard et j'étais ravi de m'asseoir. A force de rester debout, à tenir un verre et à sourire poliment, j'avais des crampes partout. Je fus placé deux place à la droite de celle du Prince entre le Colonel Grey et un petit homme trapu, à l'accent marqué et à la simple vu soporifique. Quand à ma compagne de soirée son rang ne lui permettant pas de rester aussi près de la place Princière elle avait était placé en mileu de table.
Le Colonel tourna la tête vers moi et me sourit chaleureusement.

-Mlle Speranzia! Me salua-t-il gaiement. Quel plaisir de vous revoir. Et quel plaisir d'avoir une voisine de table aussi élégante, j'ai l'impression que je ne vais point m'ennuyer.
-C'est aussi une agréable surprise de vous revoir, Monsieur. J'avais craint de ne me retrouver entre des étrangers et de m'ennuyer.

Mon Voisin voulu répondre quelque chose mais il s'arrêta. un son avait rempli la salle et tout le monde s'était tu. Je vis que les regard était tournés vers la grande porte.
Quelque instant après un magnifique jeune homme apparut. Il parcourait lentement la salle du regard, comme pour contempler son pouvoir. Il n'était pas très grand comparé à la plus part des hommes de cette pièce, pas plus d'un mètre soixante quinze. Il était mince, mais l'on pouvait voir le dessin de sa fine et puissante musculature, sous ses habits: Une chemise blanche rentré négligeament dans un pantalon noir. Il avait beau être habillé simplement, tous chez lui irradiait de pouvoir et de beauté. Je continuais mon inspection et contemplais son visage. Ses cheveux, de couleur chocolat clair, qui lui arrivaient à la nuque, étaient retenus par un noeud noir. Un sourire était dessiné sur ses lèvres.
Quand mes yeux rencontrèrent les siens, je crus défaillir. Ce regard. Je le connaissais, j'aurais pu le reconnaitre entre mille. Comment un être si différent pouvait il avoir Son regard?
Mais mes pensées furent interrompu car le Colonel Grey qui me glissa à l'oreille un discret

-Le Prince.

Et d'un coup la vie repris son cour. Le prince se dirigea vers sa place et les convives recommençaient à discuter gaiement.
La soirée commençait enfin.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Sam 5 Mar - 8:24

J'aime le Prince (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Sam 5 Mar - 8:36

Mooii aussiii ! ^^

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Sam 12 Mar - 5:05

Je sentais son regard sur moi. Son regard qui me pénétrait comme si il cherchait quelque chose enfoui au fond de moi.
J'avais les yeux rivé sur mon assiette, et me controlais difficilement pour ne pas le dévisager.
Quand j'entendis sa voix s'adresser à moi, je sursotais, mais ne levais pas la tête. Au bout de quelques secondes Grey du chuchoter:

- Ilyanna? Ilyanna, le Prince vous parle.
-Hein? Ah...euh...oui, merci.

Je repris mes esprits et me tournais vers, mon interlocuteur.

-Veuillez m'excuser, vous disiez? Demandais je poliment au Prince.
-Je disais...Mademoiselle? Hésita t-il. Vous n'êtes point mariée, je me trompe?
-Non, Prince vous ne vous trompez pas.
-Bien, je demandais, à votre charmante personne, si notre royaume était à votre goût.
-Oh! Euh...eh bien, oui. J'aime énormément votre Royaume Sir, je ne suis arrivée que depuis 2 jours, mais je m'y plait énormément.
-Bien, bien. Murmura t-il, visiblement satisfait. Je me demandais si vous accepteriez demain matin de vous promener avec moi. Aimez-vous les chevaux?
-Oh oui, je l'ai adore, Sir.
-Eh bien, nous pourions allez chevaucher. Nous avons de très jolies paysage. Alors? Accepterez vous mon offre, Mademoiselle? M'interrogea t-il, ses yeux si familiers, me scrutants, intensément.

Je me tournais vers Grey, qui plaçait entre nous deux, ne perdait pas un brin de la conversation. Je le vis incliner légèrement la tête en signe d'approbation.

-Je serais ravie d'accompagner sa Majesté. Lui répondis je avec un sourire.
-Fort bien! S'exclama t-il avec un grand sourire, visiblement plus que ravie. Voyez mon Cher Grey, je ne me débrouille pas trop mal.
-Oui Mon Seigneur, c'est indéniable. Sa Majesté, et vraiment douée, et elle apprend vite.
-Oh, Mon Cher Grey pas de convenance entre nous, voyons, vous savez très bien ce que j'en pense. Dit il, en fronçant légèrement les sourcils, comme faché.
-Oui, mais sa Majesté, sait aussi, à quel point j'ai de l'estime pour elle, et que en temps que sujet, je me dois de respecter les règles, surtout en public, quand penseraient les gens? Si ils s'imaginaient qu'ils pouvaient passer outre votre autorité.
-Pff! Soupira le Prince bruyamment. Vous être vieux jeu John. Vous êtes bien plus qu'un sujet pour moi, et vous le savez pertinament. Declara gravement le prince, fixant ses yeux dans ceux du Lord Grey.
Ni l'un, ni l'autre ne parlait, et cette connexion mental entre les deux hommes devenait génante. Je toussais discrètement, mais fermement, ce qui eu pour effet de ramener mes deux compagnons à la réalité. Le Prince secoua la tête, et se tourna vers moi, un sourire aux lèvres.
-Ma Chère, je vous prie d'excuser mon impolitesse, mais John est mon plus fidèle ami, mon frère presque est il nous arrives de nous sentir seuls, vous comprenez?
-Oh ne vous inquiètez pas Monsieur, j'ai un frère jumeau, alors je comprend très bien ce que vous voulez dire. Cette connexion étrange entre deux personnes, qui on un destin si étroitement lié, c'est si fascinant je trouve. Commentais je gaiement.
-Vous avez un frère? Vraiment? Pourquoi n'est il pas venu avec vous?
-Mon frère, avez une affaire urgente à régler, mais je suis persuadée, que quand je lui aurais compté mon agréable séjour, nous reviendrons assurément. Lui répondis je en souriant.
-Eh bien! S'amusa t-il. On peut dire que vous êtes fort charmante, Mademoiselle Sperenzia. Je ne savais point que les vampires étaient si agréables, il faut dire que je préfère les tuer, que discuter avec eux d'habitude.
-N'êtes vous pas vous même, à moitié vampire?
-Bien sûr. Mais vous connaissez notre nature. Agressive et impulsive.
-Pourtant vous ne me semblez pas rustre.
-Oh, nous sommes peut être belliqueux mais nous aimons les bonnes manières et les civilitées.
-Quand à moi je préfère les hommes civilisés, que les rustres.
-Je crois que nous allons fort bien nous entre, Ma Chère. Dit il, en levant son verre à mon encontre tout en plantant son regard dans le mien.
Je levais mon verre gênée, savant d'avance que ça allait être plus dur que prévu.


_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?


Dernière édition par Kiara-Trodai le Sam 12 Mar - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Sam 12 Mar - 7:46

Bouhouuuuu, écris vite la suite!!!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Dim 20 Mar - 6:40

Une semaine c'était maintenant écoulée depuis mon arrivé ici. J'étais consciente que plus je m'attacherais aux gens et à cet endroit, j'aurais du mal à partir, et c'était bien la dernière chose dont j'avais besoin. J'avais une mission à remplir avant tout, après j'aurais tout le loisir de revenir, sous ma vraie apparence bien sur.

Pour le moment j'étais bien, étrangement, je me sentais appaisée, mais une chose venait assombrir mes pensées: Je ne pouvais communiquer ni avec Jamie, ni avec mon frère, et cela m'inquiètait, mais pas assez pour tout de même pour m'affoler, j'essayais tout de même? soirs et matins d'entrer en contact avec l'un ou l'autre.
Mais pour le moment ce n'étais pas ma priorité, je repensais à ma sortie avec Le Prince, ça avait été très étrange, j'avais découvert un homme pleins de tendresses, mais extrèmement exigent, et particulièrement autoritaire. Tout dans ses mouvement rappellés la violence mais à la fois la passion, c'est ce qui m'avais le plus troublé, ce mélange si subtil mais à la fois si...attirant. Lors de notre balade il m'avait montré les plus beaux endroits de son Empire, - comme il s'aimait à l'appeller - des forêts, aux cascades et des ruisseaux, aux falaises, j'avais tous adorais, et même si cela me trouble, c'est surtout sa présence que j'avais aimé.
Il m'avait montré comment tirer à l'arc sans rater sa proie, et quand son corps c'était préssé contre le mien pour me montrer comment me placer, je n'avais pu m'empêcher de frissoner de plaisir. Avec des gestes doux et patient il m'avais montré comment orienter mon arc, et placer mes mains, et quand j'avais relaché la corde et que celle ci m'avait écorché le bout des doigts, il les avait pris et les avait embrassait, vrillant ses yeux dans les miens. Comme si son contact m'avait brulé, j'avais retiré ma main de la sienne et je m'étais tournée troublé Lui ne paraissait pas géné et il était remonté à cheval, et m'avais appellé, nous avions donc continué notre balade et c'est là que j'ai découvert à quel point il pouvait être cruel avec les gens autant qu'avec les animaux. Quand nous étions arrivés à un ruisseau, tout avait pourtant bien continué, malgrès ma petite gène qui persistait, il avait parlé comblant les vides, et me faisant rigoler. En arrivant nous étions descendu de cheval et nous nous étions assis dans l'herbe, les pieds dans l'eau, nous avions continué à parler, mais tout d'un coup il se tu et grogna. Au début je ne compris pas pourquoi mais je me retournais et vit ce qu'il avait senti: Une biche et trois de ses petits. Je lui avait demandé ce qu'il se passait , mais il ne m'avait pas répondu, il s'était simplement levé, grondant. Puis je l'avais vu se changer en loup. Quand il avait foncé sur les pauvres créatures je lui avais crié, qu'elles n'avaient rien fait, et qu'il ne devais pas les tuer, mais c'est comme si il ne m'avait pas entendu, il avait foncé sur la mère et avait planté ses crocs dans son cou, il avait fait de même avec les petits, trop jeunes ncore pour s'enfuir vite. Quand il s'était rechangé en homme, ses yeux n'étaient plus les mêmes: Il étaient rouge, du même que les miens avaient été il n'y a pas très longtemps encore. Quand il me regarda durement, je frisonnais, mais cette fois se fut de peur. Quand il s'était dirigeais vers moi, férocement, je n'avais pas senti ce qu'il allait faire, qu'il me giflea. La claque avait était rapide, mais cinglante. Ma joue me brulait atrocement et j'étais persuadée que j'avais la marque de sa main, imprimée sur ma joue. J'avais bondi sur mes pieds, avait grimpé sur ma monture et étais partie au triple galop. Je m'étais néanmoins retourné assez vite pour le voir qui me fixait de ses yeux, de prédateur, dans ses yeux brillait à la fois une lueur dangereuse, mais aussi une lueur d'excitation.

A l'évocation de cet affreux moment je frissonais de terreur. Depuis ce jour je ne l'avais que croisé. Je savais que lui m'avait appellé, et qu'à maintes reprise il était venu taper à ma porte mais j'avais refusé de le voir ou même de lui parler, et il était soit reparti en soufflant, ou alors il avait frappé brutalement ma porte. Mais je n'eu le temps d'y penser plus - et se fut un soulagement - car j'avais senti que l'on me secoué gentiment l'épaule. J'avais réouvert les yeux et aperçue l'agréable visage de Marie-Louise qui me souriait gentiment. Je lui avait rendu son sourire et lui avait pris la main.

-Tu viens te promener? M'avait- elle demandais et guise de Bonjours
-Avec plaisir.

Nous étions parti bras-dessus, bras-dessous, mon affreu souvenir loin pour le moment.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Dim 20 Mar - 7:43

Il a un côté Jinien, ce prince xD
^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Ven 25 Mar - 9:22

Penchée sur le balcon de ma chambre, je contemplais les étoiles qui se dessinaient dans le noir du ciel, telles des millions de petites lanternes flottantes. Il faisait frais, mais je m'en moquais, j'étais bien. Clame, je ne pensais à rien d'autre qu'à l'instant présent. Mais ne dit on pas que les meilleurs choses ont une fin? Car c'est à ce moment que je l'entendis. Il entra dans ma chambre comme un souffle d'air chaud, me frôlant, délicatement, et il atterrit devant moi, gracieusement. Ses cheveux blond étaient lâchés et s'étalaient élégamment autours de son visage. Son air était grave et ses yeux exprimaient comme, un infime soupçon de regret. Comme s'il s'apprêtait à faire quelque chose qu'il n'avait pas vraiment envie de faire. Je le regardais et il fit de même, un sourire sournois et moqueur aux lèvres. Je n'aimais pas ce sourire, il n'inspirait rien de bon. J'aurais aimé qu'il parle, qu'il rompe ce silence pesant, et oppressant. Au moment ou je croyais qu'il ne dirais rien, il parla, enfin.

-Comment vas-tu?
-Je croyais avoir été clair. Mais vous n'avez surement pas compris la subtilité de mon message, Prince. Je ne veux plus vous voir. La petite démonstration de l'autre jour m'a suffit.

Je ne sais pour qu'elle raison, mais il éclata de rire.

-Tu ne m'as vraiment pas reconnu! S'exclama t-il, joyeusement quand il eu fini de rire.
-Euh...non. Répondis je perplexe. Je devrais?
-Oh oui! Ne me reconnais tu pas...A ghràidh?

Et là, c'est comme si quelque chose c'était déclenché, mon esprit se mit en route à toute vitesse et la réponse fusa. Samaël!
Bon sang, que faisait il là? Moi qui ne voulais plus jamais le revoir, c'était bien ma veine.

-Que fais tu là? Et sous...sous cette apparence. Demandais froidement.
-Ne l'as tu pas deviné toi même. Je te croyais plus maligne que ça.
-Ne plaisante pas avec moi Donas et répond à mes questions.
-Oh, mais c'est qu'elle mordrait! Bon, je vais te répondre. Te souviens tu, au lac? Quand ton cousin, t'as fait affronté cette chose, qui t'avais contaminé?
Rien qu'à l'entendre, me rappeler cet affreux événement, j'en frissonnait, de dégout et d'horreur.
-Oui. Mais quel est le rapport?
-J'y viens, j'y viens. Et bien, comment expliquer, je suis comme cette chose.
Il fit que j'allais protester mais il me coupa.
-Le nom que nous nous donnons est MacDonas. Nous sommes des vampyres qui avons voué notre âme au Diable. Et grâce à ça, nous pouvons changer de corps quand bon nous semble, nous sommes aussi plus fort et plus rapide, et nous possédons des pouvoirs, que même le vampyre, le plus ancien, ne pourrais avoir.
J'étais déconcertais par tous ce qu'il me disait, mais néanmoins je continuais à l'écouter, trop curieuse.
-Lorsque nous nous sommes rencontrais pour la première fois, c'était ma vraie apparence. Celle que tu vois là, je me la suis approprié. Il me la fallait pour t'attirer ici.
-Que...que deviennent les âmes, des corps que vous prenez?
-Je ne vais pas t'en dire trop, Kiara, sinon cela pourrait se retourner contre moi. Mais j'ai un marché à te proposer.
-Quel est il? Demandais, prudemment.
-Rejoins nous.
-Désolé, mais je ne marche pas avec les rapaces de ton espèces! Lançais je durement.
-Mais, si tu nous rejoint tu pourras avoir tous ce que tu veux. Même l'impossible Murmura t-il, sensuellement, pour m'appâter.
Il s'approcha doucement de moi, et quand il arriva à ma hauteur il se pencha et approcha sa bouche de mon oreille.
-Comme un...enfant. Chuchota t-il
Je crus que mon cœur allait lâcher. Je fermais les yeux quelques secondes pour me reprendre, et quand je les rouvris il n'était plus là. Il avait disparut aussi silencieusement qu'un courant d'air.
Comment pouvait il savoir, que je ne pouvais avoir d'enfant? Que j'étais vouée à être stérile toute ma vie? Et lui m'offrait, une perspective, un espoir. Que devais je faire? Refuser, et ne pas avoir d'enfant, ou accepter et pouvoir un jour être enceinte. Mais si j'acceptais dans quoi, m'embarquerais je?
Je ne le savais et toutes ses questions me faisaient mal à la tête. Je n'avais plus la force de réfléchir. Alors sans fermer ma fenêtre, je me dirigeais vers mon lit, et je me couchais, ne prenant même pas la peine de défaire les draps. Et je m'endormis aussitôt que ma tête touche l'oreiller. Je sombrais, dans un sommeil peuplé, d'enfants, et de démons aux yeux rouges sang.



Vocabulaire:

A ghràidh: (prononcer «a grâ») Mon amour, ma chérie.
Donas: Démon
MacDonas: Fil de Démon

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Ven 25 Mar - 9:35

C'est trop cool!!! =O


:D !!!! x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Ven 25 Mar - 9:38

Si l'on veut xDD

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: v   Mar 29 Mar - 5:11

[Elvis vous passe le bonsoir ;) ]

Qu'est ce que j'étais en train de faire?
J'avançais, doucement, dans un grand couloir, qui me paraissait infinissable. Qu'allais je trouver au bout? Une secte avec des hommes à la mine macabre, enroulaient dans une cape, noire et récitant des formules? Ou peut être des hommes habillaient primitivement et tournant autour d'un autel, ou une victime venait d'être sacrifiée?
Je n'en savais rien et cela m'effrayait. Mais déterminée je continuais d'avancer la tête haute et sure.
Quand enfin j'arrivais devant une immense porte en bois, je m'arrêtais et soufflée pour me donner du courage et je poussais la porte. Alors que je m'attendais au pire, je me retrouvais dans une grande salle, lumineuse, et chauffée par une imposante cheminée. La salle était plus tôt acceuillante, elle donnait envie de venir se peloter dans un des grands fauteuils moelleux qui trônaient devant la cheminée.
De grandes bibliothèques se dressaient fièrement de part et d'autre de la cheminée. Une grande table d'acajou se dressait dans un coin de la salle. A cette table des gens. Pour être précise deux personnes; Le Prince - ou plutôt Samaël - et un autre homme qui me tournait le dos. Les deux hommes étaient en pleine conversation mais quand Samaël m'aperçut, son visage s'éclaira et il me sourit chaleureusement. L'homme se retourna et je sursotais de peur. Il avait de long cheveux blanc et une barbe de la même couleur, sa bouche était tordu (Non Elsa je ne décris pas Elvis! --' ^^), ses paumettes étaient hautes et saillantes, et son front bas. Ses yeux énormes et enfoncés dans leurs orbites, avaient la couleur et l'intensité du feu, et quand il vrilla ses pupilles sur moi, j'eus l'impression de tomber dans un brasier. Pour ne pas m'enfuir en courant, je reportais mon attention sur Samaël et je vis qu'il me faisais signe d'avancer. J'obeis docilement, et allais m'asseoir à ses côtés.

-C'est donc elle? Demanda l'homme avec une voix rocailleuse sans ce soucier de ma présence.
-Oui.
-Elle a l'air forte, elle survivra.
"Elle survivra"? Qu'est ce que cela signifiait? Interloquée je relevais la tête vers l'étrange homme et vit que son regard était posé intensément sur moi, comme si il cherchait quelque chose. Génée je me tournais vers Samaël.
-Alors? Demandais nerveuse.
-Pour commencer je te présente Orrec. C'est notre Haut-Sorcier, c'est lui qui a préparé ce qu'il faut pour ton "changement"
-Bonjours, dis-je timidement
-Tu es sûr? Demanda l'homme, à Samaël, ne m'adressant même pas un mot. Elle n'a pas vraiment le caractère, il me semble.
-Sur! affirmat-il surement.
-Bien. Si tu es sur je ne vais pas remettre en cause, sa décision.
-Quand pourrons nous commencer?
-Je vais te donner tous ce qu'il faut, et tu n'auras qu'à faire ce que je t'ai dis et ce sera bon. Nous aurons les resultats d'ici quelques jours.
La façon dont il parlait, et l'inconnu de ce que j'étais en train de faire, m'effrayais. A ce moment, je n'avais qu'une envie, fuire. Très loin, très vite et retourner à Elsbère avec mes amis.
Samaël remarqua ma gène car il pressa l'étrange homme de lui donner, ce qu'il me sembla être une fiole rempli d'un liquide rouge. Quand il eut ce qu'il demandais, il remercia son interlocuteur et il se retira. Après quelques minutes, Samaël me pris la main et me guida jusqu'aux fauteils, devant la cheminée.
-Assis toi. M'invita t-il
Je m'assis sur le fauteil placé le plus vers la cheminée, et Samaël vint se placer devant moi.
-Tiens, bois. Dit il en me tendant la fiole.
Je la lui prise des mains, enlevée le bouchon et la senti. Elle ne sentait rien du tout et quand le liquide commença à couler dans ma gorge, il n'avait aucun goût, mais il me brulait légèrement la gorge, ce n'était pas affeux mais désagréable. Quand j'eus fini il s'agenouilla et me pris la main.
-Donne moi ta dague.
-Quoi? Pourquoi? Demandais je surprise.
-Tu vas voir. Donne la moi, c'est tout.
Peux rassurée, je lui tendis néammoins ma dague. Il la prit et la regarda un court instant puis il s'entailla profondément le bras et avant que je puisse réagir il fit de même avec moi. Je poussais un petit gémissement de douleur mais déjà il pressait ma plaie contre la sienne. Interloquée je le regardais faire.
-C'est pour que mon sang se mélange au tien. Expliqua t-il, sentant mes intérrogations.
Quand il se releva, ma plaie c'était déjà presque refermée et la sienne avait déjà disparut. J'essayais de me relever, mais ma tête tourna et je retombais dans le fauteil.
-Tu risque de te sentir bizarre quelques jours, mais après ça tu ne seras...plus la même.
-Merci de me prévenir, c'est trop aimable à toi! Lançais je acerbement.
Il rigola ce qui m'énerva. Pour lui montrer que je me sentais parfaitement bien, je me relevais et cette fois je ne tombis pas...enfin pas tout de suite mais à peine quelques secondes après je sentis mes jambes se dérober sous moi, mais je sentis aussi les mains de Samaël qui me rattrapées et je me retrouvais dans ses bras. J'essayais de descendre mais il me maintenait fortement, et j'avais trop mal à la tête et je ne sentais plus mon corps. J'étais en sueur, et j'avais l'impression de brûler. Je n'eus que le temps de sentir des draps qui se refermaient sur moi, que je sombrais dans l'inconscient

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?


Dernière édition par Kiara-Trodai le Mar 29 Mar - 7:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Châan
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 1186
Points : 30184
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Localisation : Elsbère

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Mar 29 Mar - 6:27

Youpiiii!!! Tu vas devenir méchante!!! C'est trop cool :D !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Mar 29 Mar - 8:25

La première chose à laquelle je pensais en me réveillant, c'est que je voulais une cigarette. Je ne sais pour quelle raison mais j'en avais terriblement besoin. Sans ouvrir les yeux, j'attrapais le paquet et le briquet posaient sur ma table de chevet, et j'allumais une cigarette. Quand j'inspirais la première bouffée je sentis tout mon corps se détendre et mes muscles se relacher. Une douce chaleur, m'envahis et je soupirais d'aise.

-Tu ne devrais pas fumer.
En entendant cette voix - celle de Samaël - je sursotais. Je ne m'attendais pas à le trouver là. Je tirais encore une fois sur ma cigarette et j'ouvris enfin les yeux. Il était assis en tailleur au bout de mon lit, et me fixais intensément, ce qui m'énerva profondément, et me donna presque envie de lui sauter dessus. Quoi?! Lui sauter dessus? Mais à quoi je pensais, là? D'accord il ne fallait pas me chercher mais je n'avais pas pour habitude de sauter sur le premier qui me fixait. Heureusement cette sensation s'évanouie mais je ne resistais à l'envie de lui lançer:
-Quoi?! J'ai un bouton sur le visage?
-Non, sourit il visiblement satisfait, pour je ne sais quelle raison. Non, mais tu devrais regarder. Conclu t-il en me tendant un miroir.
Intriguée je lui pris le miroir des mains et me regardée. Je n'eus pas besoin de chercher bien loin, ce qu'il voulait que je remarque me sauta aux yeux. Oui les yeux c'était bien le mot, car ceci n'avait ni leur couleur verte émeraude, ni le bleu que je leur avais donné. Non, ils étaient...rouge. Aussi rouge que ceux de Samaël quand il m'avait frappé, aussi rouge que ceux de l'homme hier. Pour être sur, de ne pas me tromper, je rejetais un coup d'oeil, mais rien n'avait changé, je n'avais pas révé. Mes yeux avaient toujours cette couleur, venu des enfers, et quand je me plongeais plus profondément dans ce brasier et je vis comme une flamme, une lueur maléfique, mais comme endormie pour le moment. Je relevais la tête. Samaël souriait.
-C'est pas mal, hein?
-Pas mal!? Mais ça va pas bien, c'est affreux! J'ai l'air...j'ai l'air, d'un assassin!
-Ca disparaitra d'ici quelques jours.
-J'espère. Y a t-il autre chose que je devrais savoir?
-Tu verras toi même. Je ne voudrais pas trop tant dire. Disons que c'est une surprise.
-Je n'aime pas les mauvaises surprise! Lansais-je en le fusillant.
-Bon je vois que tu vas t'énerver, je vais te laisser avec Marie-Louise, elle s'inquiètait un peu. Je te prirais de ne rien lui dévoiler, ou nous serions obligés de...comment dire? De l'éliminer. Conclu t-il en se levant.
Mais avant de partir il se retourna.
-Ah, et essaye de ne pas t'énerver, ou d'être contrariée, tu risquerais d'avoir des réaction assez inatendus.
J'allais lui demandé ce qu'il voulait dire par là, mais déjà il disparut dans le couloir pour laisser la place à Marie-Louise, qui se jeta sur moi et m'entoura de ses bras.
-Ma Chérie! Je me suis inquiétée, de ne pas te voir, ces jours ci. Ca va?
-Oui oui, la rassurais je avec un grand sourire. J'ai été un peu malade, mais rien de grave.
-Uhm. Fit elle, suspicieuse. Tes yeux, sont...
-Oui je sais, ce n'est rien, d'ici quelques jours ça aura disparut. Fis je d'un ton que je voulais le plus convaincant possible.
-Si tu le dis. En tout cas, ce n'est pas bien de rester dans ta chambre, il te faut de l'air frais.
Avant que je ne puisse contester, elle se précipitais déjà sur les rideaux, les écarté et ouvri grand les fenêtres. Un léger courant d'air
-Ferme moi ça! Grognais je, en me terrant sous les draps mais trop tard car je senti qu'on les arrachait.
-Oh non! Tu vas te lever, prendre une douche, t'habiller et nous irons pique-niquer
-Rêve! Criais je en lui lançant un oreiller ce qui la fit rire.
Elle me le renvoya, et je lui couru après, en rigolant.
J'avais déjà mis de côté mes nouveaux soucis et pour le moment je n'avais pas l'intention d'y repenser.

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Dim 17 Avr - 15:36

...Mais qu'est ce que j'étais en train de faire? Je me trouvais dans les bois, accroupis sur une branche. Et cette femme qui m'appellait? Que voulait elle? Je ne l'a connaissais pas, ou peut-être que si... Son visage me disais quelque chose. Mais avant que je n'eu le temps de comprendre, je me sentis tomber, tomber, tomber et quand je touchais ce brasier venu des Enfers, je sombrais...


~~~


Traquer. Tuer. Traquer. Tuer. C'était les seuls choses aux quelles je pensaient en ce moment.
Quelqu'un (ou devrais je dire "Qu'un qu'un" xD) se posa gracieusement et silencieusement à côté de moi sur la branche où je m'étais posée pour observer. Je n'eus pas besoin de tourner la tête pour le reconnaitre, je sentais son odeur.

- Elle est là. Dis je en indiquant du doigt un point situé loin devant nous.
-Tu t'améliores. Me félicita Samaël, visiblement ravi.
-Merci. Mais nous devrions y aller. Elle risquerait de rencontrer des gens et de demander de l'aide.
-Tu as raison allons y.
Et avant que je n'ai eu le temps de faire un geste il avait déjà disparu. À mon tour je sautais et je me lançais derrière lui à la poursuite de notre proie.


Elle sentait la peur, s'en était exquis et ne faisait qu'ajouter à mon plaisir. Elle ne pouvais s'enfuir. Trop lente, trop fatiguée, trop apeurrée, trop humaine. Pour la faire patienter et décupler sa terreur, je me tournais vers Samaël.
-Vas y. Elle est à toi.
J'opinais du chef et m'avançais, la vrillant de mes pupilles de feu.
Elle était banale comme fille, des cheveux châtains et bouclés, une bouche trop grande et un petit nez, des yeux marrons. Tout ce qu'il y avait de plus banal.
Comme j'avaçais, terrifiée elle reculait. Ce qui m'énerva.
Bon sang! Pourquoi quand les gens sont en face de leur mort, continuent t-ils à fuir? N'ont ils pas encore compris que l'on echappe pas à son destin?
Au moment où son dos rencontra un tronc, je me jettais sur elle, et la plaquée contre l'arbre. Je sentais tout son corps parcourut par des spasmes de terreur. Son souffle chaud et sacadé à cause de l'effort. Ses vêtements en lambeaux et poussièreux. Je pris ma dague et la fit parcourir son bras. Elle frissonna de terreur et j'appuya, le sang coula, elle hurla. Je relevais la tête pour voir toute l'intensité de sa terreur se déssiner dans ses yeux, et quand mes yeux rencontrèrent les siens ce n'est plus elle que je vis mais un homme.
Il était grand, mince et athlètique. Il possédait des oreilles pointues, un nez fin et gracieux, des cheveux couleur d'argent et ses yeux...ils avaient la couleur de l'or et ne reflétaient que douleur et épuisement. Une voix d'homme résonna et il se retourna.
"-Calimehtar" répéta la voix. L'homme au cheveux d'argent parla et tous disparut.
Je tremblais, et des larmes coulaient le long de mes joues. Pourquoi? Je ne connaissais même pas cet homme. Pour tant son visage...me rapellait quelque chose. Mais quoi...?
On m'appella. Samaël! Je relevais la tête et aperçu la fille. Je rangeais ma dague et allongeais mes crocs avant de perçer la peau de son cou.

Quand elle fut vidé de son sang. Je tombais à genoux, épuisée, et envahi par une terrible tristesse. Qui était donc cet homme? Le connaissais-je?
Je sentis des bras me soulever, puissants et souples, ce contact me déclancha une envahi de faire l'amour. Je passait mes bras autour du cou de Samaël et l'embrassée férocement, le serrant fortement. Il me répondit. Et nous fîmes l'amour brutalement.


(Pff !
J'ai enfin réussit à trouver une idée ;) ]

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Nelkhael
Sous-chef
Sous-chef
avatar

Messages : 759
Points : 29803
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 23
Localisation : Du haut de la falaise

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Lun 18 Avr - 4:58

C'est sympathique la fin x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara-Trodai
Chef
Chef
avatar

Messages : 1164
Points : 31121
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Niveau en magie:
0/200  (0/200)
Equipement:
Relation avec les autres personnages:

MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   Lun 18 Avr - 4:59

Eh ho!
Respect il était 3h30 quand je me suis mise à écrire et j'avais mal au ventre et je venais de me réveiller d'un "doux" cauchemard ^^

_________________
Citation :
Si enciendes un vela para Dios, enciendes en dos para el Diablo...<3
On ne dit jamais assez souvent je t'aime aux gens qu"on aime
Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.




∂αηѕ ℓα ηυιт qυι мє ρяσтègє נ'σѕє êтяє єηƒιη мσι-мêмє


La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.


La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié

ℓ'αмσυя єѕт ανєυgℓє, ιℓ ƒαυт ∂ση¢ тσυ¢нєя


Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours

Les fautes sont petites quand l'amour est grand



ѕι ησυѕ єη ѕσммєѕ αяяινéѕ ℓà, ¢'єѕт qυє ησυѕ ¢яσуσηѕ єη ησтяє ∂єѕтιη


Que seriez vous prêt à perdre, en échange d'un être cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nema-co.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gouvernement Lampy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gouvernement Lampy
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» nego csq visit gouvernement a ma... (rde)
» La neige revient, le gouvernement prévient
» Italie: Chute du gouvernement Prodi...
» gouvernement versus r.s.g.
» Les histoires de cul de la gauche qui vont façonner le gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEMA-CO :: Autres Clans :: Gouvernement Lampy-
Sauter vers: